Nha Trang,Khanh Hoa, Viêt Nam
 

1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Devenez membre privilégié en cliquant ici
Recherche


 

lundi 29 mai 2017
 Infos pratiques


 Nha Trang en images


L\
Nha Trang autrefois

 Menu


 Hotels - Accommodation



 Hotels



   Home Connexion Mel : /  Deconnexion Submit a topic  Help

Institut Océanographique / Musée

(804 mots dans ce texte )  -   lu : 5807 Fois     Page Spéciale pour impression


L'institut océanographique/ musée de Nha Trang , fondé en 1922, donc pendant la période coloniale, par les français, est situé à Cau Da à environ 6 Km au sud du centre ville de Nha Trang.

L'Institut abrite un musée océanographique , composé d'une multitude de bassins et d'aquariums répartis dans 8 batiments On y trouve tous les spécimens vivants de la mer du Vietnam mais aussi ceux de contrées plus éloignées. Les enfants apprécieront tout particulièrement le grand massin et ses requins, les squelettes de baleines (dont l'une échouée en 2003 à Nha Trang) et autres cétacés.
Pour les spécialistes, une salle contenant des milliers de bocaux permet de voir des spécimens rares conservés dans une solution adaptée.
En fin de visite, dans le batiment principal, deux salles sont consacrées à l'histoire de l'Insitut, on y trouve des livres d'époque (en français) cartes et instruments.

Entrée 15 000 VND (prix en 2006).

 Batiment principal
(réplique de l'hôtel Maritime situé sur la plage)
 




L'Institut océanographique de Nha Trang, vénérable octogénaire

L'Institut océanographique de Nha Trang contribue grandement à l'étude et à la préservation des écosystèmes marins vietnamiens. Depuis la fin du XIXe siècle, les scientifiques français ont mené les premières recherches en écologie marine au Vietnam. L'Institut océanographique de Nha Trang a été fondé le 14 septembre 1922. Dès lors, les recherches se sont intensifiées et, après 80 ans d'activité, l'institut a publié 170 livres spécialisés. Plus de 1.100 ouvrages de recherche scientifique ont été publiés dans les magazines de l'établissement et des revues étrangères. À l'heure actuelle, l'institut est en mesure de fournir les résultats de plus de 6.700 études effectuées en mer orientale, à partir de 149.000 stations.

Les tâches essentielles de l'institut consistent à mener des enquêtes sur les milieux naturels et à former des océanographes. Au cours des 80 dernières années, l'institut a effectué des recherches dans de nombreuses régions : littoral du Vietnam, baies de Thaïlande, golfe du Bac Bô, archipels de Hoàng Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratly)...


Le musée de l'Institut océanographique de Nha Trang dispose de la plus vaste collection d'échantillons d'êtres vivants de mer orientale. Les visiteurs peuvent non seulement admirer des centaines d'espèces des mers tropicales, mais aussi étudier plus de 20.000 espèces de mer orientale. On y trouve aussi bien des espèces des mers vietnamienne et cambodgienne, ou même de pays voisins, dont des espèces rarissimes comme le dugong. Parmi les raretés du musée, le corail truc (Lsis hippurisa) et la carcasse d'une baleine de 18 m et d'un poids de 10 tonnes, retrouvée dans les sédiments du delta du fleuve Rouge il y a 200 ans. Il s'agit d'une relique de grande valeur scientique. La bibliothèque fourni aux chercheurs des ouvrages généraux sur les études effectuées en mer, plus de 1.000 magazines publiés depuis les années 1930 ainsi que des livres rares et précieux.


Succès dans la culture corallifère


Pour la première fois au Vietnam, les scientifiques de l'Institut de Nha Trang ont réussi, à titre expérimental, la culture de coraux dans un environnement artificiel. Selon le docteur Nguyên Tac An, directeur de l'établissement depuis octobre 2001, l'Institut a lancé un programme de recherche afin de protéger et restaurer les récifs de coraux, les herbiers marins et aussi pour remédier aux divers problèmes de pollution. D'une durée de 36 mois, ce projet dispose d'un fonds d'investissement de 2,8 milliards de dôngs. Après 6 mois de culture à titre expérimental de 10 espèces de coraux et d'herbes marines dans un environnement artificiel, les résultats obtenus sont encourageants. Le docteur Nguyên Tac An a fait savoir qu'en 2003, environ 10 ha de coraux devraient être plantés dans la région maritime au sud de la ville de Quy Nhon, ainsi qu'autour de quelques îles du secteur Hon Mun-Nha Trang. À long terme, l'Institut envisage de coopérer avec les provinces de Quang Ninh, Binh Dinh et Khanh Hoa pour réimplanter des massifs de coraux dans des lieux où ils ont disparu.


À l'avenir, les vietnamiens pourront les cultiver à des fins commerciales, notamment pour le marché touristique. Une fois transférée aux pêcheurs, cette technologie de culture contribuera non seulement à restaurer les récifs coralliens et les herbiers, mais encore à développer durablement l'économie de ce secteur, notamment dans les domaines de la culture des fruits de mer et du tourisme.


extrait du Courrier du Vietnam - 26/02/2003  - Dang Hue 


Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l'ifremer. Cliquez ici

  




Retour à la sous-rubrique :
  • Musées et visites culturelles

  •  Autres publications de la sous-rubrique :
     Réservation Hôtels


     Heure de Nha Trang


     Activités, visites et excursions


     Sondage


    Qu'est ce qui vous mène à Nha Trang Online ?
     Je suis originaire de la région
     J'y vais en touriste
     J'y vais pour affaires
     J'y habite

      Results, Résultats


    • Votes : 206

     Hotels, tours


     Giám Đốc



  • Giám Đốc only

  • Copyright Nhatrang.online.fr 2007-2014 Les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @nhatrangvietnam.online.fr. Nha Trang, VietnamTất cả mọi người sinh ra đều được tự do và bình đẳng về nhân phẩm và quyền. mọi con người đề được tạo hoá ban cho lý trí và lương tâm và cần phải đối xử với nhau trong tình bằng hữu.
    Ce site a été construit avec NPDS sous GNU/GPL licence.
    syndication des News via

    Télécharger les news en RSS

    Click for Nha Trang, Viet Nam Forecast